Wiki DC Comics
Advertisement
Wiki DC Comics

"Cette ville est complètement cinglée ! Je le sais parce que je suis médecin. Et parce que je suis toute aussi cinglée."
— Harley Quinn

Harley Quinn était une psychologue et criminologue, devenue une véritable menace criminelle, et l'ancienne petite amie et partenaire du Joker. Malgré que ces intentions soient généralement bonnes, ses méthodes trahissent sa folie. Quinn a ainsi servi d'alliée et d'ennemie à Batman.

Histoire[]

Origines[]

Harleen Quinzel est née à Canarsie à Brooklyn, dans l'état de New York, soeur ainée et seule fille d'une adelphie de quatre. Son intérêt pour la criminologie s'est développée pendant l'enfance et s'est concrétisé quand un garçon du nom de Bernie Bash a fini par tuer quelqu'un en son nom par amour. Malgré son crime, Harley s'est introduit chez lui et a subtilisé un castor empaillé, qu'elle gardera jusqu'à l'âge adulte, en souvenir de leur relation.

Étudiante honoraire et gymnaste, elle est entrée à la Gotham University et s'est inscrite en Sciences Biologiques et Vétérinaires, avant de quitter le cursus sans raison pour l'étude de la psychiatrie. Elle excella dans ce cours et finit par décrocher un poste de psychiatre dans un hôpital reconnu, mais son intérêt dans la criminologie la poussa à demander un transfert au fameux Asile d'Arkham. Après avoir découvert que les autres docteurs ne parvenaient pas à pénétrer l'esprit de leurs patients, Harleen décida de se faire passer pour une patiente. Le Joker - dont elle pensait le diagnostic erroné - perçut au travers de sa couverture et s'ouvrit à elle. Sa confiance et son bon sens en sa présence malgré sa folie finit par l'impressionner. A leur dixième entretien, il lui révéla être au courant que son père avait été tué par un conducteur ivre disposant d'assez bons contacts afin de s'en sortir sans condamnation. En cadeau, il lui présenta le doigt dudit conducteur, preuve que la justice avait fini par le rattraper. Il lui promit ensuite qu'il lui enseignerait à devenir aussi influente que lui, en oubliant d'obéir aux règles de la vie.

{{Fort malheureusement, la Dr. Sterano, le superviseur d'Harleen, comprit l'intérêt profond qu'elle nourrissait pour le Joker, après avoir subtilisé ses notes dans l'intention de les publier son propre compte. Furieuse, Harleen tenta de la tuer mais en fut empêchée par des gardes. Plutôt que de se rendre, elle assassina un des gardes et aida le Joker à s'évader. Cette nuit même, ce dernier l'emmena dans l'Usine Ace Chemical, où sa propre personnalité avait émergée, et lui promit de faire de ce jour son anniversaire. Réalisant ses intentions, Harleen tenta de résister mais fut projetée dans une des cuves, où elle sombra jusqu'au fond. En ayant drainé la cuve, le Joker la retrouva en vie mais à jamais transformée. Ayant perdu le contact avec la réalité, elle était maintenant libre de faire ce qui lui chantait. Le Joker la surnomma Harley Quinn et le duo fit un bout de route ensemble, jusqu'à ce qu'il finit par s'ennuyer d'elle.

Libérée de ses chaînes et des règles régissant sa précédente vie, Harley se choisit son propre uniforme, sous la forme d'une mosaïque de toutes ses personnalités, qu'elles eussent été réelles ou fictives. Toute forme de culpabilité pour ses crimes disparut en même temps qu'Harleen Quinzel.

New 52[]

Suicide Squad: Kicked in the Teeth[]

Harley Quinn fut arrêtée par Black Canary, alors qu'elle menait une vendetta contre les avocats ayant placé le Joker en prison.

Dans le couloir de la mort à la prison de Belle Reve, sa cellule se remplit de gaz, Harley finissant avec une micro-bombe dans le crâne, dans le but d'assurer sa pleine servitude. Elle subit une série de tortures physiques en vue de tester sa résilience et sa loyaute, jusqu'à ce qu'elle soit incorporée dans la Task Force X d'Amanda Waller, aussi appelée la Suicide Squad.

Waller mit l'équipe au travail afin de traquer l'organisation terroriste Basilisk, avec pour première mission de contenir une épidémie d'un virus zombie et de récupérer un bébé étant considéré comme le remède. Entre leurs différentes vadrouilles, Harley finit par séduire Deadshot, inconsciente du fait qu'il eut été infecté par ce même virus.

La mission suivante vit l'apparition de Captain Boomerang en tant que leader du groupe, ce dernier leur confiant officieusement que le Joker avait disparu et était présumé mort. Une fois leur mission remplie, l'équipe retourna à Belle Reve, où un garde désactiva accidentellement la micro-bombe d'Harley afin qu'elle ne soit retournée dans sa cellule. Naturellement, elle s'évada et déclencha une émeute, pour laquelle il ne fut confié que dix-huit minutes au reste de l'équipe afin de la contenir. Après qu'ils aient réussi, Waller confia à Deadshot son antidote et lui promit une heure avec sa fille Suchin - à la condition de retrouver Harley, morte ou vive.

La Chasse pour Harley Quinn[]

Harley s'était échappée à Gotham en vue de confirmer les rumeurs à propos de la mort du Joker. Se rendant à Arkham, elle y recruta plusieurs détenus afin de ralentir au besoin toute incursion de la Suicide Squad.

Au cours de son séjour, Harley kidnappa la Dr. Sterano et lui exhorta de confirmer si le Joker avait bien été tué. Celle-ci lui avoua que ce dernier avait apparemment été écorché vif et que son visage était entreposé au quartier général du GCPD, après quoi Harley mit un terme à son existence. Pendant ce temps, la Suicide Squad avait recueilli suffisamment d'informations de l'un des détenus enrôlés et regarda Harley depuis un toit, tandis qu'elle se faisait arrêter par la police et emmenée au commissariat, où elle souhaitait se rendre.

La Squad créa une diversion afin de la libérer de ses entraves et de la poursuivre à la suite mais cela lui permit d'atteindre la salle des pièces à conviction et d'y récupérer le visage du Joker. En sortant, elle tomba sur Deadshot et l'assomma. Ce dernier se réveilla sans son masque et attaché sur une chaise, dans une pleine obscurité. En pleine crise de démence, Harley plaça le visage du Joker sur celui de Floyd et commença à lui parler comme à son ancien partenaire, lui demandant pour quoi il l'avait délaissée. Confus, Floyd joua le jeu, affirmant qu'elle devait lui prouver son affection en attentant à la vie des coéquipiers de Batman, sa famille. Distraite par sa propre frénésie, Harley ne vit pas Floyd sortir son arme, qui lui tira une balle dans l'estomac.

Basilisk Rising[]

Ayant frôlé la mort, l'état mental d'Harley continua de se détériorer et se développa sous une forme de désordre identitaire dissociatif, où elle se proclama n'être que le Dr. Harleen Quinzel, et personne d'autre. Cela préoccupa Waller, qui avait toujours besoin des talents d'Harley Quinn et l'aurait faite exécutée par Deadshot autrement. Malgré les réserves émises par son équipe, Harley réintégra la Suicide Squad, dans une nouvelle mission avec pour but de faire tomber le leader de Basilisk, du nom de Régulus.

Néanmoins, au cours de la mission, l'équipe mit au jour qu'un membre de l'équipe était un traître. Bien que Waller les ait envoyé traquer Regulus en Amérique du Sud, leur avion fut saboté par un agent dormant et s'écrasa sur le territoire d'une tribu indigène, souhaitant les sacrifier au nom de leur divinité.

Ils furent tous sauvés au tout dernier moment par les agents du Basilisk, sous les ordres de Black Spider, le traître parmi eux. Ce dernier s'était débrouillé afin d'implanter des suggestions hypnotiques dans l'esprit des membres de l'équipe, à l'exception de Floyd et d'Harley, les laissant tous deux combattre leurs anciens alliés. Avec grande peine, ceux-ci parvinrent à les faire sortir de leur transe, mais pas sans pertes humaines. Régulus fit son apparition et prit Deadshot en otage, Harley devant prendre le risque de l'atteindre. Avant qu'elle n'ait le temps de faire quoi que ce soit, Deadshot se tira une balle dans la poitrine, mettant fin à la vie de Régulus ainsi qu'à la sienne.

Running With The Devil[]

Aux funérailles de Deadshot, une soudaine attaque au gaz laissa tous les participants inconscients, hormis Harley, cela en raison de la nature même du poison employé, auquel elle était immunisée. Par cette démonstration, elle comprit que le Joker était de retour. Malgré qu'elle soit contente de le voir en vie, ce dernier se montra furieux et vengeur, en ayant appris son partenariat avec Deadshot. Il avait perçu un changement en elle et ne l'appréciait pas; pourtant, il fut disposé à lui accorder son pardon si elle lui accordait une petite faveur.

Revêtant l'ancien costume de Red Hood du Joker, Harley fut ainsi forcée de rencontrer Batman à Ace Chemical, équipée d'un enregistrement audio du Joker. Elle réussit à le tromper assez bien afin de le faire tomber dans une des cuves s'apprêtant à se remplir de produits chimiques. Entendant ses lamentations, Harley se retourna afin de lui confier que le Joker, son ancien amour, avait changé. Ce dernier l'entendit prononcer ses mots et se demanda si elle n'avait pas changé, la menaçant de lui découper le visage en vue de tester sa loyauté. Elle lui assura être la même qu'auparavant, mais il ne la crut pas, l'étranglant jusqu'à l'inconscience. Celle-ci se réveilla attaquée par ses propres hyènes, intentionnellement infectées par la rage par le Joker. Malgré sa réticence, elle fut forcée d'abréger leurs souffrances. Consumée par la rage, elle tenta de tuer le Joker mais ce dernier réussit à s'évader et la laissa pour morte.

Devant s'entailler les poignets afin de se libérer de ses entraves, elle réussit malgré tout à survivre. Quand Deadshot eut récupéré de sa propre blessure, il passa la voir à l'infirmerie, où elle mit fin à leur relation, se prétendant trop bien pour lui ou pour le Joker.

Hot in the City[]

En allant se cacher dans une de ses anciennes planques, Harley découvrit que le Joker y avait laissé une bombe, qui ravagea son appartement. Elle récupéra un castor empaillé nommé Bernie (après son premier, Bernie Bash) parmi les décombres et écuma les rues de Gotham, jusqu'à un homme mystérieux dans une limousine l'informe qu'elle avait hérité d'une propriété à quatre étages sur Coney Island, de la part d'un mécène inconnu, un de ses anciens patients de surcroît.

Au cours de son voyage de Gotham à New York, un assassin attenta à sa vie, ce dernier finissant récompensé pour ses efforts par sa propre décapitation aux mains d'Harley, cela va sans dire. Après avoir secouru un chien maltraité par son propriétaire, elle inaugura son nouvel appartement qui s'avéra habité par Big Tony, un des occupants, qui lui fit faire le tour du propriétaire. Le matin suivant son emménagement, elle maquilla sa peau blanchâtre et passa plusieurs entretiens, notamment en tant que thérapeute dans une maison de retraite et membre d'une équipe de roller derby. En rentrant chez elle, un second assassin tenta de la supprimer, qui fut supprimé par Big Tony. En fouillant son cadavre, elle apprit qu'une prime avait été placée sur sa tête.

Harley se retrouva par la suite dans une manifestation contre un refuge pour animaux, à la politique particulièrement sadique. En apprenant que les manifestants ne seraient pas en mesure d'adopter ceux du refuge, elle et son amie Poison Ivy décidèrent de les libérer avant qu'ils ne soient euthanasiés. Malheureusement, ils finirent par retourner à la vie sauvage, ce qui poussa Harley à les adopter tous. En tant que thérapeute dans une maison de retraite, elle fit la connaissance d'un homme du nom de Sylvester Borgman, se disant être un héros de la guerre froide et qui la recruta afin d'accomplir son ultime mission - tuer les huit espions russes l'ayant privé de l'usage de ses jambes. Après avoir neutralisé les deux premiers, les six autres comprirent que Sy menait une vendetta à leur encontre. Tout cela se conclut en une confrontation dans un zoo, dont tous les animaux furent libérés de leur cage. Après avoir tué les espions restants, Harley retourna au bercail, où elle apprit qu'Ivy y avait capturé un autre assassin. Suite à plusieurs tentatives, le duo apprit que la prime avait été placée par Harley elle-même, dans son sommeil.

Coupure de Courant[]

En jouant un rôle dans le spectacle de cabaret tenu dans son bloc d'appartements, Harley causa une émeute par mégarde et, dans toute cette commotion, fut arrêtée par un faux officier de police, qui s'avèra être un admirateur particulièrement atteint. Le laissant la suivre un moment, elle insista afin qu'il aille consulter et se rendit à son match de roller derby. Pendant la partie, Harley finit par tuer une de ses adversaires, causant quelque peu d'émoi. Peu de temps après, elle fit la connaissance de Mason Macabre, le fils de la célèbre conservatrice Madame Macabre. Malgré qu'elle le trouve assez attirant, ce dernier ne souhaita pas rester. Passant le reste de sa nuit avec ses partenaires du roller derby, Harley resta éveillée jusqu'à l'aube et fut surprise du crash de Power Girl, s'écrasant à ses pieds depuis les cieux. Son premier réflexe fut d'appeler Big Tony, qui fit amener Mason sur le site du crash. Ensemble, ils se rendirent rapidement compte que Power Girl avait perdu la mémoire, ce qui poussa Harley à en profiter, dans le but de créer un duo de justiciers, arrivant même à la convaincre de rejoindre la troupe de Big Tony, sa force étant un de ses meilleurs atouts. Alors qu'elles déjeunaient, elles furent attaquées par Sportsmaster et Clock King, ce dernier usant d'un téléporteur en vue de les envoyer vadrouiller dans l'Univers.

Pouvoirs & Capacités[]

Pouvoirs[]

  • Immunité aux Toxines : Harley est immunisée à la plupart des toxines et poisons, dont le gaz hilarant du Joker et le toucher de Poison Ivy.

Compétences[]

  • Psychiatrie : Experte dans le champ de la psychanalyse
  • Psychologie
  • Gymnastique
  • Acrobaties
  • Intimidation
  • Furtivité
  • Leadership
  • Combat au corps-à-corps (Expert)
  • Volonté Inébranlable
  • Vol à la Tire : Harley s'est vantée d'avoir appris cette compétence auprès de Catwoman.
  • Armement
    • Armes à Feu
    • Escrime

Autres capacités[]

  • Allergies : Harley est allergique aux poils de chat.
  • Troubles mentaux
  • Hallucinations

Equipement[]

Armes[]

  • Maillet
  • Pistolet à Bouchon
  • Anneau de Yellow Lantern
  • Anneau de Green Lantern
  • Anneau de Black Lantern
  • Anneau de Red Lantern
  • Marteau d'Apokolips lui ayant conféré :
    • Force Surhumaine
    • Endurance Surhumaine
    • Vol
    • Tube Boom

Notes[]

  • Le personnage d'Harley Quinn a été créé par Paul Dini et Bruce Timm, apparaissant pour la première fois dans l'épisode 22 nommé Chantage à crédit de la série animée Batman de 1992.
    • Néanmoins, dans le cadre de la continuité Terre Primaire, Harley Quinn fait son introduction dans l'Univers New 52 dans Suicide Squad Vol 4 1, par Adam Glass et Federico Dallochio.
  • Elle apparaît en tant que personnage jouable dans le jeu vidéo Infinite Crisis.
  • Selon Red Hood, Harley fut sa thérapiste au cours des sessions qu'il suivit à l'Asile d'Arkham. Il se souvient toujours des techniques qu'elle employait, en vue de garder son calme et de comprendre Bizarro.
  • Harley est à moitié juive, de par sa mère.

Recommandations de Lecture[]

  • Suicide Squad (Volume 4)
  • Harley Quinn (Volume 2)
  • Suicide Squad (Volume 5)
  • Harley Quinn (Volume 3)
  • Suicide Squad (Volume 6)
  • Harley Quinn & Poison Ivy (Volume 1)
  • Harley Quinn & The Birds of Prey (Volume 1)
  • Harley Quinn (Volume 4)

En lien[]

  • Apparitions
  • Images
  • Citations
  • Galerie
Advertisement